Histoire : la découverte d'un papyrus prend un tour politique en Israël

Un papyrus du VIIème siècle avant Jésus-Christ porte la plus ancienne mention non religieuse de Jérusalem en hébreu. Une preuve pour certains du lien du peuple juif à Jérusalem.

France 3

Ces quelques centimètres de papyrus, à peine plus grand qu'un timbre-poste, fascinent Israël. En hébreu ancien, le document datant du VIIème siècle avant Jésus-Christ mentionne la ville de Jérusalem, une découverte majeure. Car en dehors de l'Ancien Testament, c'est la première fois que Jérusalem est évoquée.

Dans une grotte de la mer morte

Ce document aurait été découvert dans une grotte de la Mer Morte lors d'un pillage. Les autorités l'ont saisi peu de temps avant sa mise en vente sur le marché noir. Mais au-delà de sa valeur marchande, le papyrus a une valeur politique que le Premier ministre, Benyamin Netanyahou, s'est empressé d'utiliser. Montrer le lien millénaire du peuple juif avec Jérusalem, pour Israël, l'enjeu est de taille. Car le gouvernement israélien mène une campagne contre une résolution de l'Unesco qui vise à protéger le patrimoine palestinien de la ville.

Le JT
Les autres sujets du JT