Guerre au Proche-Orient : le numéro 3 du Hamas a été tué lors d'une opération israélienne, selon les Etats-Unis

Marwan Issa, chef adjoint de la branche armée du mouvement, est mort "lors d'une opération israélienne la semaine dernière" dans la bande de Gaza, a annoncé le conseiller à la sécurité nationale américaine.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des bâtiments détruits dans le camp de Nuseirat, dans la bande de Gaza, le 16 mars 2024. (ASHRAF AMRA / ANADOLU / AFP)

Marwan Issa, chef adjoint de la branche armée du Hamas, a été tué "lors d'une opération israélienne la semaine dernière" dans la bande de Gaza, a annoncé lundi 18 mars le conseiller à la sécurité nationale des Etats-Unis, Jake Sullivan. Il s'agit du responsable le plus haut placé tué dans l'enclave palestinienne par l'armée israélienne depuis le début de la guerre entre Israël et le mouvement islamiste.

Tsahal avait fait état d'une frappe aérienne "dans le centre de la bande de Gaza, près de Nuseirat", contre une "base souterraine", qui était "utilisée par deux hauts dirigeants de l'organisation [dont] Marwan Issa". Israël n'avait toutefois pas confirmé la mort de cet homme né en 1965, qui était l'adjoint de Mohammed Deif, le chef des brigades al-Qassam, la branche armée du Hamas.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.