Gaza : nouveaux heurts entre Palestiniens et soldats israéliens

Situation explosive dans la bande de Gaza : 18 Palestiniens ont été tués par balle il y a une semaine, et de nouveaux heurts ont éclaté ce vendredi 6 avril au matin. Les précisions de Franck Génauzeau, envoyé spécial à Gaza (bande de Gaza).

FRANCE 2

"La situation extrêmement tendue à Gaza, témoigne Franck Génauzeau, envoyé spécial sur place. L'armée israélienne a ouvert le feu tout à l'heure ce vendredi 6 avril à balles réelles dans cette zone tampon qui sépare l'état hébreu du territoire palestinien de Gaza, et où des milliers de Palestiniens ont à nouveau afflué, comme la semaine dernière, pour cette deuxième grande journée de mobilisation, après la journée sanglante de vendredi dernier."

Des pneus brûlés pour obstruer le champ de vision des tireurs

"Derrière moi, ces Palestiniens brûlent des pneus pour tenter d'obstruer le champ de vision des tireurs d'élite israéliens, poursuit le journaliste. Beaucoup d'entre eux sont également arrivés avec de petits miroirs pour tenter d'aveugler des soldats." Face à eux, les soldats israéliens ont tiré des grenades lacrymogènes. Il y a eu quelques blessés, évacués vers les hôpitaux. "Une manifestation qui se voulait pacifique au départ, précise le journaliste, mais hier, le Hamas - les islamistes au pouvoir dans la bande de Gaza - ont soufflé sur les braises de cette contestation en annonçant vouloir rémunérer les familles de toutes les personnes qui seraient aujourd'hui blessées ou tuées dans ces affrontements."

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Palestinien manifeste dans la bande de Gaza pour le \"droit au retour\" des Palestiniens, le 5 avril 2018.
Un Palestinien manifeste dans la bande de Gaza pour le "droit au retour" des Palestiniens, le 5 avril 2018. (ASHRAF AMRA \ APAIMAGES/SIPA / APAIMAGES)