Cet article date de plus de sept ans.

Gaza : 18 hommes exécutés pour "collaboration" avec Israël, selon la chaîne du Hamas

Parmi eux, sept ont été exécutés en place publique par des hommes portant l'uniforme des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
A Gaza, lors des funérailles des trois responsables du Hamas tués par un raid israélien, le 21 août 2014. (RAHIM KHATIB / ANADOLU AGENCY / AFP)

Dix-huit hommes ont été exécutés pour "collaboration" avec Israël dans la bande de Gaza, a annoncé la télévision officielle du Hamas, vendredi 22 août. Parmi eux, sept ont été exécutés en place publique par des hommes portant l'uniforme des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, ont affirmé des témoins à l'AFP.

Ces exécutions se sont déroulées devant des centaines de fidèles qui sortaient de la prière hebdomadaire du vendredi. Plus tôt, onze hommes avaient été abattus au siège de la police, dans le centre de la ville de Gaza, parce qu'ils "renseignaient l'ennemi sioniste", a indiqué le site pro-Hamas Al-Majd. Un témoin a confirmé sous le couvert de l'anonymat que onze hommes avaient été abattus par balles sur la place jouxtant le siège de la police, bombardé à plusieurs reprises par l'aviation israélienne.

Une réaction à la mort de trois responsables du Hamas ?

Si elles ont effectivement eu lieu, ces exécutions ont été perpétrées au lendemain de l'élimination de trois commandants de la branche armée du Hamas, tués par une frappe israélienne sur un immeuble de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Israël, qui passe pour avoir ses informateurs dans le territoire palestinien, était assez renseigné pour mener à bien cette opération.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.