Cisjordanie : un Palestinien tué par les forces israéliennes

L'armée israélienne dit avoir ouvert le feu en direction d'un "suspect" alors qu'elle menait une opération de routine.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les restes d'une moto après des affrontements entre soldats israéliens et Palestiniens, le 25 septembre 2022 à Naplouse (Cisjordanie occupée). (AFP)

Les forces israéliennes ont tué dimanche 25 septembre un Palestinien lié à une faction armée à Naplouse, a annoncé le ministère palestinien de la Santé. Cette grande ville du nord de la Cisjordanie occupée est le théâtre d'une vague de violences.

L'armée israélienne a pour sa part dit avoir ouvert le feu en direction d'un "suspect" alors qu'elle menait une opération de routine. "Des soldats israéliens ont identifié des suspects armés à bord d'un véhicule et sur une moto qui circulaient près de Naplouse. Des soldats ont répondu en ouvrant le feu sur ces suspects dont certains ont été touchés par balle", a précisé l'armée interrogée par l'AFP.

Le ministère palestinien a identifié le jeune homme tué comme étant Saïd al-Koni, membre d'une faction locale nommée "les lions de la tanière", a indiqué dans un communiqué ce nouveau groupe armé qui coalise des jeunes du Jihad islamique, du Hamas et du Fatah mais aussi d'autres sans affiliation. Des dizaines de Palestiniens, dont des membres de groupes armés, ont été tués en Cisjordanie occupée dans les opérations de l'armée israélienne qui se sont multipliées dans la foulée d'une série d'attaques anti-israéliennes à partir de mars.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.