Irak : un double attentat-suicide dans le centre de Bagdad fait 32 morts

Au total, les autorités dénombrent plus de 32 morts et 110 blessés. L'attaque a eu lieu sur un marché.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La rue commerçante du centre de Bagdad (Irak) où un attentat a eu lieu le 21 janvier 2021. (SABAH ARAR / AFP)

C'est l'attaque la plus meurtrière depuis trois ans. Trente-deux personnes ont été tuées jeudi 21 janvier par deux kamikazes qui se sont fait exploser sur un marché du centre de Bagdad. Un premier homme a déclenché sa ceinture explosive au beau milieu de vendeurs et de badauds, sur le marché de vêtements d'occasion de la place Tayaran. Alors qu'un attroupement se formait pour tenter de venir en aide aux victimes, un second kamikaze a fait détoner ses explosifs, a expliqué le ministère de l'Intérieur.

Au total, les autorités dénombrent également 110 blessés, a indiqué le ministre de la Santé, Hassan Al-Tamimi. Les médecins se disent débordés dans la métropole de 10 millions d'habitants. Le ministère de la Santé a annoncé avoir placé l'ensemble du personnel médical en état d'alerte maximale.

Un attentat avec exactement le même mode opératoire avait déjà endeuillé cette même place, faisant 31 morts, il y a trois ans quasiment jour pour jour. Comme en 2018, cette attaque intervient alors que les autorités discutent de l'organisation d'un scrutin législatif, une échéance régulièrement accompagnée de violences en Irak.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.