Espionnage, armes et argent frais : comment les Etats-Unis aident Israël

S'appuyant sur des documents secrets de la NSA, l'informaticien Edward Snowden révèle des détails sur l'aide cruciale que Washington fournirait à l'armée israélienne dans le cadre de ses offensives militaires sur Gaza.

Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, et le président des Etats-Unis, Barack Obama, lors d\'une conférence de presse commune à Washington, le 30 septembre 2013.
Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, et le président des Etats-Unis, Barack Obama, lors d'une conférence de presse commune à Washington, le 30 septembre 2013. (MAXPPP)

Edward Snowden refait parler de lui. Exilé en Russie depuis ses révélations sur l'espionnage massif mené par les Etats-Unis à travers le monde, l'ancien consultant de la NSA (Agence nationale de sécurité américaine) vient cette fois de publier des documents secrets contenant de nombreux détails sur "l'aide cruciale" que Washington fournirait à l'armée israélienne. Notamment dans le cadre de ses offensives militaires sur Gaza.

Plusieurs de ces documents, publiés lundi 4 août par le site d'investigation The Intercept (en anglais), témoignent notamment de l'intensité des relations entre les services de renseignement américain et israélien. Dans une note datée du 13 avril 2013, la NSA se félicite par exemple de "la relation technique et analytique de grande envergure" qu'elle entretient avec l'agence israélienne de renseignement (ISNU).

"Les Etats-Unis engagés à garantir la sécurité d'Israël"

Un autre document, daté du 15 avril 2014, suggère également qu'Israël aurait reçu une aide de 500 000 euros en cash en provenance de la NSA. Les motifs de cette aide financière ne sont toutefois pas précisés.

Mercredi dernier, le Pentagone a par ailleurs confirmé que les Etats-Unis avaient réapprovisionné Israël en armes. Des munitions provenant d'un stock entreposé par l'armée américaine sur le sol israélien à l'usage de Tsahal en cas d'urgence. "Les Etats-Unis se sont engagés à garantir la sécurité d'Israël, et il est crucial pour les intérêts nationaux américains d'aider Israël à développer et à maintenir une capacité d'autodéfense forte et réactive", avait justifié l'un des porte-parole du Pentagone.