Cet article date de plus de dix ans.

Affrontements au Caire : les médecins égyptiens accusent l'armée

Publié Mis à jour
Caroline Sinz et Salah Agrabi - France 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'armée et la police feraient usage de gaz lacrymogènes contre les manifestants du Caire. Plusieurs d'entre eux seraient même décédés par suffocation après avoir inhalé ces gaz en grande quantité. Ce témoignage a été recueilli par une équipe de journalistes de France 3 mercredi 23 novembre.

L'armée et la police feraient usage de gaz lacrymogènes contre les manifestants du Caire. Plusieurs d'entre eux seraient même décédés par suffocation après avoir inhalé ces gaz en grande quantité. Ce témoignage a été recueilli par les envoyés spéciaux de France 3, Caroline Simz et Salah Agrabi, mercredi 23 novembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.