Cet article date de plus de sept ans.

Le président colombien, prix Nobel de la paix

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Le président colombien, prix Nobel de la paix
Le président colombien, prix Nobel de la paix Le président colombien, prix Nobel de la paix (FRANCE 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Le président colombien a reçu ce vendredi 7 octobre le prix Nobel de la paix. Une incitation à poursuivre ses efforts pour la pacification alors que la population vient de rejeter l'accord de paix signé avec les Farc.

C'est le premier Nobel de la paix qui récompense un accord pas encore signé : le cessez-le-feu négocié entre les Farc et la Colombie sur lequel travaille le président Santos depuis près de dix ans, et que sa population n'a pas voulu valider dimanche. Alors pour ne pas interrompre le processus de paix, pour mettre fin à une guerre de 50 ans, qui a fait 260 000 morts, 45 000 disparus, 7 millions de déplacés, pour en finir avec ces excès, les Sages d'Oslo ont décidé d'intervenir et de remettre ce Nobel de la paix à Juan-Manuel Santos.

Dix ans de négociations

Des négociations commençaient dans l'ombre par Santos alors qu'il n'était que ministre de la Guerre. En 2008, il organise la libération d'Ingrid Betancourt et ouvre à ce moment-là les premiers pourparlers avec les Farc. Huit ans plus tard, il obtient donc cet accord, que ne valide pas sa population. "Je pense que c'est une blague que ce type ait une telle récompense", lance à France 3 un Colombien. Ce prix, décerné contre toute attente, relance l'énergie d'un président auquel on a diagnostiqué un cancer au début des pourparlers et qui se dit régénéré par cette gratification.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.