Cet article date de plus de quatre ans.

Kofi Annan : un serviteur de la paix s'en est allé

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Kofi Annan : un serviteur de la paix s'en est allé
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Il a oeuvré toute sa vie en faveur de la paix, Kofi Annan, ancien secrétaire général des Nations unies, est décédé à l'âge de 80 ans. Ce petit-fils de chef de tribu au Ghana était unanimement respecté.

Un prix Nobel pour venir couronner une vie d'engagement pour la paix. C'était en 2001, Kofi Annan était encore secrétaire général de l'ONU, une institution à laquelle son nom restera longtemps associé. "C'est la preuve que l'ONU est une organisation très importante dans ce monde interdépendant où nous devons travailler ensemble", avait-il déclaré. Ce samedi 18 août, le président de la République dans un tweet lui rend hommage : "Nous n'oublierons jamais son regard calme et résolu ni la force de ses combats".

Apprécié des dirigeants du monde entier

Issu d'une grande famille du Ghana, marié avec une Suédoise, il gravit, à partir des années 60, tous les échelons des Nations unies. Il parle plusieurs langues et forge sa réputation d'homme de consensus. C'est en 1997 qu'il devient le septième secrétaire général de l'ONU. Il prend très vite ses distances avec Washington et met tout en oeuvre pour éviter la guerre contre l'Irak.

Les dirigeants du monde entier apprécient sa volonté d'indépendance et ses convictions. Sa ténacité ne lui permettra pas de mettre fin au conflit israélo-palestinien ni d'éviter la guerre en Irak. À 80 ans, c'est un fervent défenseur des droits de l'homme, inlassable avocat de la paix qui disparaît. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.