Greta Thunberg, des opposants birmans et une militante biélorusse en lice pour le Nobel de la paix

Les quelques nominations révélées pour l'édition 2022 font la part belle aux défenseurs de la démocratie et de l'environnement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'activiste pour le climat Greta Thunberg portant un panneau "Grève étudiante pour le climat", devant le Parlement suédois à Stockholm, le 19 novembre 2021. (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)

Des militants de toutes les générations et de toutes les régions du monde. Plusieurs candidatures au prix Nobel de la paix 2022 ont été dévoilées par leurs parrains respectifs, mardi 1er février. La liste complète des noms soumis reste secrète, mais certains ont été révélés au lendemain de la date limite pour l'envoi de candidatures.

Parmi les prétendants connus, on retrouve certains habitués comme le pape François, la militante écologiste Greta Thunberg et le naturaliste britannique David Attenborough (voix anglaise du documentaire Planète animale), proposé conjointement avec les experts biodiversité de l'ONU. Figure aussi sur la liste le ministre des Affaires étrangères des Tuvalu, qui avait tenu un discours à la COP26, debout dans l'océan pour montrer les effets de la montée des eaux sur son archipel.

Le lauréat sera connu en octobre

Ceux qui s'élèvent contre la répression politique sont également mis en valeur. Un an après le putsch en Birmanie, le mouvement de désobéissance civile et le "gouvernement d'union nationale", qui s'opposent aux militaires, ont tous les deux été proposés pour recevoir le prix. À leurs côtés, l'opposante biélorusse Svetlana Tikhanovskaïa, qui a mené la contestation non-violente au régime d'Alexandre Loukachenko.

Des dizaines de milliers de personnes (parlementaires et ministres de tous les pays, anciens lauréats, certains professeurs d'université, etc) peuvent soumettre une candidature au Nobel de la paix. Le nom du ou des lauréats sera annoncé début octobre à Oslo. En 2021, le prix était allé à deux journalistes champions de la liberté d'information, la Philippine Maria Ressa et le Russe Dmitri Mouratov.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prix Nobel 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.