VIDEO. Sydney : la ville rend hommage aux victimes de la prise d'otage

Les Australiens sont sous le choc au lendemain de la prise d'otages qui a coûté la vie à trois personnes, dont le forcené.

France 3

Dans toute l'Australie, la colère se mêle à la tristesse. La population s'interroge : Comment un homme au passé violent a-t-il pu échapper au contrôle des autorités ?

Le premier otage abattu est Tori Johnson, 34 ans, gérant du Lindt Cafe. Il aurait tenté de prendre l'arme de son ravisseur. L'autre victime est Katrina Dawson, une avocate de 38 ans, mère de trois enfants.

Tout près du lieu de la tragédie, des centaines de bouquets de fleurs ont été déposés pour les deux otages tués lors de l'assaut de la police.

Des musulmans australiens témoignent leur soutien

La ville a rendu hommage aux deux victimes de la tragédie. Dans cette foule anonyme, des musulmans australiens sont venus témoigner de leur soutien. "Nous ne sommes pas là pour faire de grandes déclarations, on veut juste dire qu'en tant que musulmans et Australiens, nous sommes solidaires des victimes" déclare une femme de confession musulmane.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passants se recueillent, mardi 16 décembre 2014, devant le parterre de fleurs déposées devant un café de Sydney (Australie), en hommage aux victimes de la prise d\'otages qui s\'y est déroulée la veille.
Des passants se recueillent, mardi 16 décembre 2014, devant le parterre de fleurs déposées devant un café de Sydney (Australie), en hommage aux victimes de la prise d'otages qui s'y est déroulée la veille. (DAVID GRAY / REUTERS)