Un homme soupçonné du meurtre d'un garçon néerlandais arrêté en Espagne vingt ans après

Nicky Verstappen, 11 ans, avait disparu d'un camp de jeunesse en août 1998, dans la province de Limbourg. Le corps de l'enfant, agressé sexuellement avant d'être tué, avait été retrouvé le lendemain.

Après avoir lancé un appel à plus de 20 000 hommes afin de collecter des échantillons d\'ADN en janvier 2018, les enquêteurs néerlandais avaient annoncé avoir trouvé un suspect, identifié comme étant Jos Brech.
Après avoir lancé un appel à plus de 20 000 hommes afin de collecter des échantillons d'ADN en janvier 2018, les enquêteurs néerlandais avaient annoncé avoir trouvé un suspect, identifié comme étant Jos Brech. (RALF ROEGER / DPA / AFP)

Il était recherché depuis vingt ans. Un suspect dans l'affaire du meurtre d'un jeune garçon, commis aux Pays-Bas en 1998 et qui continue d'ébranler le pays, a été arrêté en Espagne, a déclaré la police néerlandais dimanche 26 août. "Jos B., 55 ans, suspect dans la mort de Nicky Verstappen, a été arrêté en Espagne dimanche après-midi. Il a été écroué et sera livré aux Pays-Bas", a annoncé dans un communiqué la police du Limbourg. La police espagnole a diffusé les images de son arrestation. 

Nicky Verstappen, 11 ans, avait disparu d'un camp de jeunesse en août 1998 dans la province de Limbourg, dans le sud des Pays-Bas. Le corps de l'enfant, agressé sexuellement avant d'être tué, avait été retrouvé le lendemain. Au moment des faits, la police avait effectué des recherches de grande envergure, suivies de près par les médias et le public néerlandais. Le tueur n'avait malgré tout jamais été retrouvé.

Après avoir lancé cette année un appel à plus de 20 000 hommes afin de collecter des échantillons d'ADN, les enquêteurs néerlandais avaient annoncé mercredi avoir trouvé un suspect, identifié par les médias locaux comme étant Jos Brech.

Le suspect possède un chalet dans les Vosges

L'homme de 55 ans, qui travaillait auparavant chez les scouts et serait un expert en survie, avait été vu pour la dernière fois en France et possède un chalet dans les Vosges. En fouillant le bâtiment, la police a découvert des traces d'ADN sur ses affaires personnelles, correspondant avec celles mises au jour sur les affaires du jeune garçon.

Porté disparu par sa famille en avril, le suspect a été arrêté "grâce à un témoin qui l'a reconnu après avoir vu sa photo dans les médias ces derniers jours", ont ajouté les enquêteurs, saluant la "bonne coopération" avec la police espagnole.

"Nous l'avons eu ! Jos Brech a été arrêté en Espagne près de Barcelone !", s'est exclamé dans un tweet le journaliste et porte-parole de la famille du jeune garçon, Peter R. de Vries."La famille est très soulagée. Justice va être rendue", a-t-il ajouté.