Gaza : les Palestiniens enterrent leurs morts

En duplex depuis Gaza, Stéphanie Desjars revient pour France 3 sur les tensions à Gaza au lendemain de manifestations marquées par des dizaines de morts.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Au lendemain de la manifestation de Palestiniens opposés à l'ouverture de l'ambassade américaine à Jérusalem, Gaza pleure ses morts, 60 à ce jour et plus de 2 000 blessés. "C'est avant tout une journée de deuil pour les Palestiniens, ils enterrent les leurs. Un dernier bilan fait état de 60 morts près de la frontière", explique Stéphanie Desjars en duplex depuis Gaza pour France 3.

Un début de journée calme, une suite imprévisible

"Depuis ce matin, les rues de Gaza sont particulièrement calmes, beaucoup de commerces fermés. Contrairement à hier, les haut-parleurs des mosquées n'appellent pas leurs fidèles à se rendre à la frontière dès le matin, le Hamas n'affrète pas de bus", rapporte la journaliste de France 3 qui ajoute que la fin de journée est difficile à prévoir dans le territoire palestinien. Ce mardi 15 mai marque l'anniversaire de la Nakba, qui symbolise pour les Palestiniens l'exode de plusieurs milliers d'entre eux lors de la création de l'État d'Israël.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Palestinien pleure son frère, tué pendant les manifestations, le 14 mai 2018, dans une morgue de la bande de Gaza.
Un Palestinien pleure son frère, tué pendant les manifestations, le 14 mai 2018, dans une morgue de la bande de Gaza. (MOHAMMED SALEM / REUTERS)