VIDEO. L'Australie avait relevé son niveau d'alerte

Les autorités australiennes avaient relevé leur niveau d'alerte quelques mois avant la prise d'otages de Sydney ce lundi matin.

France 2

Depuis quelques mois, les autorités australiennes sont sur les dents. Elles avaient déjà relevé leur niveau de sécurité, redoutant une opération terroriste. Tout d'abord parce que l’Australie fait partie de l'Organisation de lutte contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie, comme l'explique Isabellle Dellerba, correspondante de France 24 en Australie.

Des mesures dès septembre

L'Australie compte sur son territoire des ressortissants de l'Organisation islamiste. Les lois antiterroristes y ont été durcies. Un complot qui visait à kidnapper des citoyens dans la ville de Sydney a été déjoué. Malheureusement, rien n'a pu être fait pour prévenir cette prise d'otages aujourd'hui en plein coeur de la principale ville d'Australie. Martin Place, un square situé dans le quartier des affaires de Sydney, était fermé à la circulation, et des dizaines de policiers en armes encerclaient le "Lindt Chocolat Cafe".

Le JT
Les autres sujets du JT