Cet article date de plus de neuf ans.

Cinq plongeurs sauvés après avoir écrit un SOS géant sur un banc de sable

Leur bateau a dérivé pendant qu'ils exploraient les fonds marins du Queensland, dans l'est de l'Australie.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une île du Queensland, en Australie. (HEATON  / ONLY WORLD)

Leur ingéniosité leur a peut-être sauvé la vie. Cinq plongeurs isolés sur une île déserte au large de l'Australie ont été secourus, lundi 21 avril, après avoir creusé un large SOS sur un banc de sable, ont rapporté plusieurs médias australiens, dont le Courrier Mail.

Le petit groupe, deux femmes et trois hommes, est parti vers 8 heures du matin, lundi, pour une partie de plongée avec masque et tuba. Sur l'île de Keswick, dans le Queensland (nord-est de l'Australie), il embarque sur un bateau à moteur. Arrivés sur le site à explorer, les cinq personnes mouillent et plongent dans les eaux azur, laissant à bord leurs téléphones portables et leurs protections contre le soleil brûlant.

Le bateau parti à la dérive

Mais en émergeant, ils constatent qu'avec la marée montante, l'ancre a chassé et le bateau est parti à la dérive. "Alors que nous avions atteint les rochers, l'un des deux propriétaires du bateau s'est retourné et a pu voir que le bateau avait dérivé", a confié l'une des plongeuses, Lyn-Forbes-Smith. Deux hommes se précipitent pour tenter de le rejoindre. Peine perdue, l'embarcation dérive trop vite. Elle est hors de portée.

Les cinq malheureux plongeurs se réfugient sur un éperon rocheux d'une île proche, à l'abri du vent. Mais avant, ils ont pris soin d'inscrire un grand SOS sur la partie la plus haute d'un banc de sable. "Nous savions que le banc de sable allait être couvert par la marée, mais nous savions aussi que nous pouvions nous réfugier sur les rochers."

Récupérés avant la nuit

Les naufragés se préparent à passer la nuit sur leur refuge, mais ils ne perdent pas espoir : "Nous étions raisonnablement confiants sur le fait que nos amis et collègues sur l'île de Keswick, allaient trouver ça anormal de ne pas nous voir revenir, après 4 heures".

Finalement, un hélicoptère de sauvetage dépêché sur les lieux après la découverte du bateau abandonné a localisé l'équipage avant la tombée de la nuit, après neuf heures passées sur leur refuge. A part quelques coups de soleil, les naufragés n'ont pas été blessés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.