Cet article date de plus de six ans.

Opération anti Boko Haram de l'aviation tchadienne au Nigeria

L'aviation tchadienne a bombardé samedi la ville nigériane de Gamboru, tenue par Boko Haram, selon des sources sécuritaires.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (© Ide)

Des sources sécuritaires tchadiennes et camerounaises ont annoncé samedi une opération aérienne menée par l'aviation tchadienne sur la ville de Gamboru. Située à la frontière avec le Cameroun, cette localité est tombée aux mains du groupe islamiste Boko Haram depuis plusieurs mois déjà. Selon ces mêmes sources, deux chasseurs de l'armée tchadienne ont mené un premier raid à la mi-journée sur la ville. Il a été suivi de plusieurs autres bombardements.

Selon une source sécuritaire camerounaise établie dans la région de Fotokol, les avions de chasse "agissent pour permettre aux soldats tchadiens d'entrer à Gamboru", a-t-elle indiqué à l'Agence France Presse. En face de Gamboru, un pont seulement les séparant, la ville camerounaise de Fotokol a par ailleurs été le théâtre samedi matin de combats entre islamistes nigérians et  soldats tchadiens.

Cette opération militaire intervient alors que l'Union africaine vient d'appeler, lors d'un sommet à Addis Abeba, à la mobilisation contre les islamistes nigérians. Face à la menace grandissante pour toute la région, les responsables du continent ont décidé de l’envoi d'une force régionale de 7.500 hommes. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a assuré samedi que les Nations Unies soutiendraient la formation d'une telle force d’une manière ou d’une autre.

Les pays africains tentent d'organiser la riposte face à Boko Haram. A Addis Abeba, les précisions de Grégoire Pourtier, RFI, pour France Info
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

►►► A LIRE AUSSI | Expliquez-nous ... Boko Haram 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.