EN IMAGES. De Wuhan à New York, le monde fête le passage à l'année 2021

Le petit archipel des Kiribati et les îles Samoa, dans le Pacifique, ont été les premiers à basculer en 2021, bientôt suivis par la Nouvelle-Zélande et l'Australie.

La planète a commencé, jeudi 31 décembre, à tourner la page de l'année 2020 avec des foules moins denses que d'ordinaire. Après des mois de restrictions voire de confinement, la pandémie de coronavirus contraint des milliards de personnes à célébrer chez eux le passage au Nouvel An. Avec plus de 1,7 million de morts et 82 millions de personnes infectées dans le monde en un an, la fin de cette année ne ressemble à aucune autre dans les mémoires.

Le petit archipel des Kiribati et les îles Samoa, dans le Pacifique, ont été les premiers à basculer en 2021, bientôt suivis par la Nouvelle-Zélande et l'Australie. Dans la ville chinoise de Wuhan, d'où la pandémie est partie, des milliers de personnes se sont rassemblées dans des lieux publics du centre ville pour le compte à rebours de 2021. En Europe, ce passage à la nouvelle année a été marqué par des rues désertes, alors que les festivités ont largement été annulées. Retour en images sur ce réveillon historique.

119
Le passage à la nouvelle année a été marqué par un concert et un feu d'artifice dans un parc de Christchurch, en Nouvelle-Zélande. ERNEST KUNG/AP/SIPA
219
A leur arrivée, les participants aux festivités à Christchurch (Nouvelle-Zélande) étaient priés de scanner un QR code destiné au traçage des cas contacts. ERNEST KUNG/AP/SIPA
319
En Australie, l'accès aux alentours de l'opéra de Sydney a été fortement restreint en raison de l'épidémie et des patrouilles organisées pour veiller au respect des consignes. RICHARD MILNES/SHUTTERSTOCK/SIPA
419
Le traditionnel feu d'artifice de Sydney a été raccourci mais a bien eu lieu, suivi à la télévision par les Australiens priés de rester chez eux. MARK BAKER/AP/SIPA
519
Malgré les demandes des autorités de ne pas se rassembler, plusieurs centaines de personnes sont venues accueillir 2021 au carrefour de Shibuya, à Tokyo (Japon). MASANORI INAGAKI / YOMIURI / AFP
619
En Russie, le premier feu d'artifice de l'année a été tiré depuis Vladivostok, dans l'extrême est du pays, où un chateau de glace et un sapin trônaient. YURI SMITYUK/TASS/SIPA USA/SIPA
719
En Indonésie, les célébrations du Nouvel An ont été interdites par le gouvernement. A Jakarta, les abords du grand rond-point de l'Hôtel Indonesia, d'ordinaire bondés, n'ont été visités que par de rares fêtards. DITA ALANGKARA/AP/SIPA
819
A Wuhan, le berceau chinois de la pandémie, une foule compacte mais largement masquée s'est réunie pour un lâcher de ballons. TINGSHU WANG / REUTERS
919
A Taiwan, les habitants de Taipei ont été nombreux à immortaliser sur leur téléphone le feu d'artifice tiré depuis le gratte-ciel Taipei 101. SAM YEH / AFP
1019
Le feu d'artifice de Taipei a été tiré depuis le 10e plus haut gratte-ciel du monde, qui culmine à 509 mètres. SAM YEH / AFP
1119
Le feu d'artifice à Bangkok, en Thaïlande, a dû rivaliser de couleurs face aux bateaux lumineux massés sur la rivière Chao Phraya. MLADEN ANTONOV / AFP
1219
A Bassorah, en Irak, la grande roue de la ville a accueilli des visiteurs pendant le feu d'artifice et le passage des nacelles devant la Lune. HUSSEIN FALEH / AFP
1319
Sur la place Kim Il-sung, à Pyongyang, les Nord-Coréens ont assisté à un spectable de danse à l'occasion du passage à la nouvelle année, jeudi 31 décembre 2020.  KIM WON JIN / AFP
1419
La tour Burj Khalifah s'illumine alors que Dubaï passe au 1er janvier 2021.  AFP
1519
A Paris, où un couvre-feu est en vigueur de 20 heures à 6 heures du matin, l'avenue des Champs-Elysées est déserte à l'approche des douze coups de minuit, jeudi 31 décembre 2020. JULIEN MATTIA / ANADOLU AGENCY / AFP
1619
A Londres, des policiers arrêtent un homme le long de la Tamise jeudi 31 décembre 2020. A cause de l'épidémie de coronavirus, les festivités ont été annulées dans la capitale britannique, durement touchée par le coronavirus.  TAYFUN SALCI / ANADOLU AGENCY / AFP
1719
Des airs de "monde d'avant" à Nairobi, au Kenya, où des jeunes font la fête dans un bar du bidonville de Kibera, le 1er janvier 2021. YASUYOSHI CHIBA / AFP
1819
A Times Square, où se rassemblent habituellement les fêtards pour célébrer la nouvelle année à New York (Etats-Unis), des barrières ont été installés pour permettre à des groupes de faire la fête dans le respect de la distanciation sociale, jeudi 31 décembre 2020. DAVID DEE DELGADO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
1919
Des confettis tombent sur Times Square, quasi désert, à New York (Etats-Unis), le 1er janvier 2021. COREY SIPKIN / AFP