Réveillon : dernière ligne droite pour les commerçants

C'est le dernier grand rush pour les commerçants avant le repas du réveillon, notamment chez les grossistes. Mais le bilan de l'année 2018 est plutôt morose à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

France 3

C'est la dernière ligne droite pour les grossistes de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), alors les cagettes de fruits s'entassent et les crustacés sont en position en attendant de se retrouver sur les tables des fêtes. C'est aussi leur dernière chance. "C'est toujours au dernier moment que cela se passe", confie un grossiste. Laurence Guerein, la poissonnière, avoue faire beaucoup d'horaires et d'heures supplémentaires. Les livreurs et les primeurs s'activent dès 3 heures du matin.

Une période morose

Et pourtant, chez Stéphane Ballestra, grossiste en fruits et légumes, le chiffre d'affaires a chuté de 30% cette année. "On est dans une période assez morose (...) suite à tout un tas de mouvements sociaux", explique-t-il. Côté mer, le bilan est moins maussade avec 10% de chiffre d'affaires en plus cette année chez le grossiste Thierry Tomas. L'esprit des fêtes est peut-être moins présent, mais "on a travaillé quand même, cela sera une bonne année, pas exceptionnelle, mais une bonne année", assure-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration de coquilles Saint-Jacques.
Photo d'illustration de coquilles Saint-Jacques. (MARCEL MOCHET / AFP)