Cet article date de plus d'onze ans.

La marché des livres réconforte le coeur des Bagdadis

Chaque vendredi, les habitants de Bagdad viennent retrouver l'atmosphère paisible et passionnée des amateurs de littérature, au marché de la rue Moutanabi, célèbre poète du Xe siècle. Une manière d'échapper au chaos régnant à Bagdad.
Article rédigé par Jean-Claude Rongeras
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Les amateurs de livres viennent se ressourcer rue Moutanabi, à Bagdad , le 18 mars 2012. (FTV)

Depuis 1959, la vente des livres sur la culture et l'histoire dans cette oasis de paix est un vrai bonheur pour les intellectuels, les amateurs de littérature et de promenade. Les fervents admirateurs du poète récitent, eux, certaines de ces oeuvres.

En mars 2007, l'attentat d'un kamikaze a fait perdre la vie à trente personnes et détruit des boutiques. Mais ce ne fut qu'un intermède, vite oublié.

La situation en Irak ne s'est pas stabilisée. Alors que le dictateur Saddam Hussein a été chassé du pouvoir par l'invasion américaine en 2003, le pays est divisé entre les trois principales entités: chiites, sunnites et kurdes. Le chef du gouvernement Nouri al-Maliki (chiite) vient d'appeler le 27 juin à de nouvelles élections.


Rue Moutanabi, les livres sont rois

AFP, le 18 mars 2012ns

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.