Israël : le travailliste Isaac Herzog élu président par les députés

A 60 ans, l'homme politique devient le 11e président de l'Etat hébreu, une fonction largement honorifique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'homme politique israélien Issac Herzog à Herzliya (Israël), le 22 juin 2017. (JACK GUEZ / AFP)

Une élection en pleine crise politique. Le candidat travailliste Isaac Herzog a été élu président d'Israël mercredi 2 juin par les députés, à quelques heures d'un ultimatum pour former un gouvernement de coalition. Il a été élu avec 87 voix contre 26 pour son adversaire Miriam Peretz.

Autrefois président de l'Agence juive, l'homme politique de 60 ans devient le onzième président de l'Etat hébreu. Il remplace Reuven Rivlin à ce poste largement honorifique. Il est l'héritier d'une des plus grandes familles politiques israéliennes, parfois comparée aux Kennedy. Son père, Chaïm Herzog, a été chef de l'Etat israélien de 1983 à 1993. 

Isaac Herzog a passé plusieurs années aux Etats-Unis, au gré des postes de son père, avant de servir comme officier dans les renseignements militaires, puis d'étudier le droit à l'université de Tel-Aviv. Il a ensuite été secrétaire du gouvernement travailliste d'Ehud Barak, avant de détenir plusieurs portefeuilles ministériels entre 2005 et 2011.

Surnommé "Bouji", il a été élu pour la première fois au Parlement en 2003. Il a pris la tête d'un Parti travailliste en crise en novembre 2013. Par le passé, il a promis de relancer le processus de paix avec les Palestiniens, interrompu en avril 2014, et même affirmé être prêt à "évacuer" des colonies israéliennes si besoin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moyen Orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.