Israël : Benjamin Netanyahou chassé du pouvoir par le gouvernement de coalition

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Israël : Benjamin Netanyahou chassé du pouvoir par le gouvernement de coalition
FRANCE 2
Article rédigé par
D. Derda - France 2
France Télévisions

Coup de tonnerre politique en Israël. Le Parlement a approuvé le projet du gouvernement de coalition, écartant Benjamin Netanyahou, au pouvoir depuis 12 ans. Son ancien allié de la droite radicale, Naftali Bennett, va lui succéder.

Ils étaient plusieurs milliers d’Israéliens à fêter, dimanche 13 juin, à Tel Aviv, la fin du règne de Benjamin Netanyahou. La Knesset, le Parlement israélien, a approuvé le projet du gouvernement de coalition, emmené par Naftali Bennett, qui succédera au Premier ministre sortant, resté au pouvoir pendant 12 ans. "Chaque samedi depuis un an, des manifestations se sont tenues pour réclamer le départ de ce Premier ministre mis en examen pour 'corruption' dans trois affaires", rappelle le correspondant de France Télévisions, Dominique Derda, en direct de Jérusalem.

Une ambition en commun

La coalition hétéroclite qui l’a renversé va de la gauche pacifiste à l’extrême droite nationaliste et religieuse. Elle est soutenue pour la première fois dans l’histoire d’Israël par un parti islamiste arabe israélien. "La seule chose qu’ils ont en commun, c’était de vouloir coûte que coûte se débarrasser de Benjamin Netanyahou. Ils vont désormais devoir prouver qu’ils sont capables de s’entendre pour gouverner ensemble. Ils auront face à eux un Benjamin Netanyahu plus déterminé que jamais à revenir au plus vite au pouvoir", conclut Dominique Derda.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moyen Orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.