Mère Térésa : la femme derrière la sainte

Déjà béatifiée, Mère Teresa va devenir sainte dans quelques jours.

France 2

Mère Teresa va être canonisée par l'Église dans quelques jours. Avec sa frêle silhouette drapée d'un sari blanc et bleu, Mère Teresa se portait au chevet des plus pauvres dans les rues de Calcutta. Elle a mis sa vie aux services des orphelins, des lépreux, tous ceux que la société voulait ignorer. Dans ce mouroir de Calcutta, pendant quatre décennies, elle a accueilli, accompagné des dizaines de milliers de mourants, catholiques, hindous, musulmans.

Misère de Calcutta

Qui était celle que l'on appelait parfois la sainte des bidonvilles ? Très loin de l'Inde, Mère Térésa est née en Albanie dans une famille catholique. À 18 ans, elle décide de rentrer dans les ordres, et est envoyée en Inde pour recevoir sa formation religieuse. À 36 ans, frappée par la misère des rues de Calcutta, elle forme sa propre congrégation : les missionnaires de la Charité.

Le JT
Les autres sujets du JT