Les inondations qui ont frappé le sud-ouest du pays ont fait au moins 1.100 morts ou disparus

Au total, plus de 100.000 personnes, menacées par la crue d'un affluent du Yangtsé ont été évacuées au Sichuan.Selon les médias, des pluies diluviennes ont fait déborder subitement la rivière Jialing, un des plus importants affluents du fleuve le plus long de Chine, dont les eaux gonflaient dangereusement.

Un quartier de la ville de Chongqing (sud-ouest de la Chine) sous les eaux
Un quartier de la ville de Chongqing (sud-ouest de la Chine) sous les eaux (AFP)

Au total, plus de 100.000 personnes, menacées par la crue d'un affluent du Yangtsé ont été évacuées au Sichuan.

Selon les médias, des pluies diluviennes ont fait déborder subitement la rivière Jialing, un des plus importants affluents du fleuve le plus long de Chine, dont les eaux gonflaient dangereusement.

Le Premier ministre chinois, Wen Jiabao, a mis en garde samedi contre une aggravation de la situation dans les provinces en aval du fleuve. La Chine, qui se trouve en pleine saison des typhons, fait face cette année à ses pires inondations en une décennie.

Le barrage des Trois Gorges, le plus grand du monde, construit sur le Yangtsé dans la province du Hubei et en service depuis 2006, suscite quelques inquiétudes. Les réservoirs de cette installation hydroélectrique gigantesque recevaient vendredi 34.000 m3 d'eau par seconde, contre 70.000 m3/seconde plus tôt dans la semaine, selon les autorités. Le niveau d'eau du barrage avait atteint son plus haut point de l'année, à la marque de 159 mètres. Le maximum se situe à environ 175 mètres.