Les huit rescapés français de la tempête meurtrière au Népal attendus en France

Parmi les 43 morts, figurent au moins 19 touristes étrangers, venant notamment du Canada, d'Israël, de Pologne, de Slovaquie, d'Inde et du Vietnam.

L\'armée népalaise secoure des trekkeurs, au Népal, jeudi 17 octobre 2014. 
L'armée népalaise secoure des trekkeurs, au Népal, jeudi 17 octobre 2014.  ( MAXPPP)

Le bilan de la tempête de neige qui s'est abattue en début de semaine sur le circuit de trek de l'Annapurna, au Népal, s'élève désormais à 43 morts. Il s'agit de la pire catastrophe pour le trekking au Népal, selon les autorités locales. Les huit rescapés français devraient rentrer en France dimanche 19 octobre, selon France info.

180 étrangers sécourus

Parmi les 43 morts, figurent au moins 19 touristes étrangers, venant notamment du Canada, d'Israël, de Pologne, de Slovaquie, d'Inde et du Vietnam. D'après la police, 385 personnes au total, dont 180 étrangers, ont été ramenées saines et sauves depuis mercredi des zones touchées par cette violente tempête de neige, causée par un cyclone.

Parmi les survivants, un alpiniste britannique a publié cette vidéo qui témoigne de la violence du phénomène qui a pris au piège les trekkeurs ainsi que leurs sherpas, pourtant très expérimentés. 

 La mise en place d'un système d'alerte

Au lendemain de la découverte de 11 nouveaux corps, dont neuf sherpas népalais et deux japonais, le Premier ministre a annoncé la mise en place d'un système national d'alerte afin de prévenir les trekkeurs d'éventuels risques liés à la météo. Des milliers de personnes entreprennent le parcours de trek du tour de l'Annapurna chaque année au moins d'octobre où les conditions météo sont normalement le plus favorables.

Quelque 168 randonneurs étrangers s'étaient enregistrés pour ce trek dans les districts touchés de Manang et de Mustang.