Cet article date de plus de neuf ans.

Les grands magasins du Printemps rachetés par des investisseurs qataris

Ce n'est pas encore officiel, mais les investisseurs ont non seulement racheté les participations de la Deutsche Bank, mais aussi celles du groupe italien Borletti, qu'il avait prévu de conserver. Le Printemps appartient désormais au fonds d'investissement Disa, basé au Luxembourg, qui regroupe des investisseurs qataris.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Le montant de la transaction est, comme à chaque fois, confidentiel. Mais le site Mediapart avance le chiffre d'1,6 milliard d'euros. Ce que qu'aurait déboursé Disa, un fonds d'investissement luxembourgeois, pour acheter les grands magasins du Printemps. Une coquille presque vide, financée par des qataris.

Après avoir mis la main sur le PSG, le club de foot de Paris, sur plusieurs hôtels de luxe parisiens (Royal Monceau, Concorde Lafayette, Hôtel du Louvre...), sur l'immeuble des Champs-Elysées qui abrite Monoprix et le Virgin Megastore, le Qatar s'apprête donc à devenir l'unique propriétaire d'un autre lieu emblématique parisien. Le rachat du Printemps n'est pas encore officiel, mais c'est une question de jours : un comité central d'entreprise est prévu demain vendredi.

3.400 employés

Via donc Disa, les Qataris vont racheter les participations de la Deutsche Bank, qui souhaitait vendre ses 70% du Printemps, et aussi les 30% restants appartenant à la société italienne Borletti - c'est là qu'est la mini-suprise : l'Italien devait, au départ, rester, et même s'allier au Qataris pour racheter les parts de la Deutsche Bank. Finalement, Borletti est aussi racheté par les Qataris...

A priori, les Qataris vont garder le directeur actuel du groupe, Paolo de Cesare. Et ses quelque 3.400 employés.

Le Printemps dispose de 16 magasins en France, dont son vaisseau amiral sur les grands boulevards parisiens. Il a été cédé, en octobre 2006, par Pinault Printemps Redoute pour 1,075 milliards d'euros. Depuis, le chiffre d'affaires a bondi de 30%, pour atteindre 1,45 milliar en 2011.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.