Les étrangers viennent se faire soigner en France

La médecine française reste très attractive à travers le monde et attire de nombreux patients étrangers.

FRANCE 2

Le tourisme médical se développe en France. Des Saoudiens viennent se faire soigner à Paris, des Anglais à Calais ou encore des Italiens à Nice.
Comme son père, Valter Giraldo est venu se faire soigner à l'hôpital de Menton, à proximité de la frontière italienne. Ici, 7% des patients sont italiens. "Je suis venu me faire opérer pour un calcul à la vésicule", confie l'homme. Sa fille passe également tous ses examens courants en France. "Une consultation à 26 euros, pour nous, c'est rien", sourit-elle face à la caméra de France 2.
L'hôpital discute actuellement avec l'Italie pour "mettre en place un système conventionnel entre les deux pays, dans lequel on puisse avoir véritablement une organisation, que les patients puissent être remboursés par le système italien", explique Franck Pouilly, le directeur de l'établissement.

Un émir du Proche-Orient privatise une partie de l'hôpital

L'an passé, un émir du Proche-Orient a même privatisé un étage entier de l'hôpital Ambroise-Paré, à Boulogne-Billancourt. Comme tous les patients non résidents en France, il a payé avant l'opération, 30% plus chère.
Sur l'ensemble du territoire, les patients étrangers pourraient rapporter 2 milliards d'euros en cinq ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une prise de sang dans un laboratoire d\'analyses medicales, le 4 janvier 2010 au sein de la gare RER de la Defense, à Puteaux près de Paris.
Une prise de sang dans un laboratoire d'analyses medicales, le 4 janvier 2010 au sein de la gare RER de la Defense, à Puteaux près de Paris. (VALINCO / SIPA)