Cet article date de plus d'onze ans.

Les corps de ces victimes de la violence liée au trafic de drogue ont été retrouvés dans des fosses clandestines

Ces 177 corps ont été retrouvés à San Fernando, une municipalité de l'Etat du Tamaulipas, à 160 km de la frontière des Etats-Unis.Ce bilan inclut probablement 122 passagers d'autobus pris en otage près de San Fernando, selon la police fédérale.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La morgue de Mexico lors de l'arrivée de corps venant de l'Etat de Tamaulipas lors d'un précédent massacre (avril 2010) (AFP/ALFREDO ESTRELLA)

Ces 177 corps ont été retrouvés à San Fernando, une municipalité de l'Etat du Tamaulipas, à 160 km de la frontière des Etats-Unis.

Ce bilan inclut probablement 122 passagers d'autobus pris en otage près de San Fernando, selon la police fédérale.

A San Fernando, l'année dernière, le cartel des Zetas, l'un des plus puissants du Mexique, avait kidnappé, puis massacré, 73 migrants d'Amérique du Sud et d'Amérique Centrale qui avaient l'intention de se rendre illégalement aux Etats-Unis.

L'Etat de Tamaulipas est le théâtre depuis plus d'un an d'une lutte sans merci entre le cartel des Zétas et celui du Golfe.

Sept importants cartels de la drogue sévissent au Mexique, où plus de 34.600 personnes ont péri depuis décembre 2006 dans les violences liées à la rivalité entre gangs pour le contrôle du trafic de drogue et les affrontements avec les forces de l'ordre.

Mercredi, le ministère public local avait annoncé que trente-sept corps avaient été retrouvés dans des fosses clandestines creusées dans la capitale éponyme de l'Etat de Durango, dans le nord-ouest du Mexique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.