Les chiites célèbrent l'Achoura

Flagellations et supplices sont au cœur de cette fête majeure pour environ 10 % des musulmans.

115
Comme chaque année, au 10e jour du mois de Moharram selon le calendrier musulman (qui tombe en 2011 ce lundi 5 décembre), les fidèles célèbrent l'Achoura. ADNAN ABIDI / REUTERS
215
Cette fête, mineure pour les sunnites (principal courant de l'islam), revêt une importance particulière pour les chiites. ANJUM NAVEED / AP / SIPA
315
Scission de l'islam orthodoxe, le chiisme est né d'un conflit politico-religieux à propos de la succession du Prophète. AFP
415
L'Achoura est pour les chiites le point culminant du deuil de 40 jours de l'imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet. AAMIR QURESHI / AFP
515
Hussein (photo), fils de l'imam Ali, fut décapité puis mutilé en 680 en Irak par les troupes du calife sunnite de l'époque. SAAD SHALASH / REUTERS
615
Chaque année depuis treize siècles, des milliers de pèlerins se rendent sur son tombeau à Kerbala (Irak) pour pleurer la mort de leur père spirituel. MUSHTAQ MUHAMMAD / REUTERS
715
Moment intense dans la vie d'un chiite, l'Achoura est l'occasion pour les fidèles d'expier les fautes de leurs ancêtres. MUSTAFA OZER / AFP
815
Pour se punir de n'avoir pas su protéger Hussein, les pèlerins se flagellent collectivement. MOHAMMAD ISMAIL / REUTERS
915
En Irak, les hommes se frappent le dos jusqu'au sang à l'aide de chaînes, au son des tambours et des chants religieux. AHMAD AL-RUBAYE / AFP
1015
Dans d'autres pays comme ici en Inde, ils se martèlent la poitrine. REX / SIPA
1115
Ou marchent sur des braises, comme ici à Rangoun (Birmanie). EPA / MAXPPP
1215
Même les plus jeunes participent à cet impressionnant rituel. AFP
1315
Certains accompagnent les pénitents en offrant du thé et des boissons rafraîchissantes. MASSOUD HOSSAINI / AFP
1415
Plus de trois millions de fidèles du monde entier font chaque année le déplacement à Kerbala, où se trouve le mausolée de l'imam Hussein. FAROOQ KHAN / EPA / MAXPPP
1515
Dans le reste du monde musulman, l'Achoura est l'occasion de deux jours de jeûne purificateur. AHMAD MASOOD / REUTERS