Le séisme qui a frappé vendredi le nord-est du Japon est le plus violent dans le pays depuis 140 ans

Selon l'institut américain de veille géologique (USGS), la secousse dépasse en intensité le grand séisme de Kanto (magnitude de 7,9) qui fit 140.000 morts dans la région de Tokyo en 1923.Tokyo, avec ses 12 millions d'habitants, est située à la jonction de quatre plaques tectoniques: eurasienne, nord-américaine, philippine et pacifique.

Incendie dans une raffinerie d\'Ichihara
Incendie dans une raffinerie d'Ichihara (AFP/Toshifumi Kitamura)

Selon l'institut américain de veille géologique (USGS), la secousse dépasse en intensité le grand séisme de Kanto (magnitude de 7,9) qui fit 140.000 morts dans la région de Tokyo en 1923.

Tokyo, avec ses 12 millions d'habitants, est située à la jonction de quatre plaques tectoniques: eurasienne, nord-américaine, philippine et pacifique.

En 1933, un séisme de magnitude 8,1 avait fait plus de 3.000 morts sur la côte nord-est.

Le 17 janvier 1995, le séisme de Kobé avait atteint une magnitude de 7,2 et fait plus de 6.400 morts. Il avait provoqué 100 milliards de dollars de dégâts, constituant la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l'histoire.

En octobre 2004, un séisme de magnitude 6,8 a frappé la région de Niigata, à 250 km au nord de Tokyo, faisant 65 morts et 3.000 blessés et en août 2005, un séisme de magnitude 7,2 a eu lieu à 300 km au nord de Tokyo, faisant plus de 80 blessés.