Le meurtrier des soldats français en Afghanistan était un taliban infiltré depuis longtemps

C'est un homme de 21 ans, manifestement un déserteur de l'ancienne armée afghane qui a ouvert le feu sur les soldats français, en tuant quatre et en blessant huit grièvement.

(Gregory Philipps Radio France)

Le tireur afghan responsable de la mort de quatre soldats français vendredi dernier a été directement arrêté

après la fusillade. L'homme, un afghan de 21 ans était "manifestement un taliban infiltré depuis longtemps "

explique Gérard Longuet. Abdul Mansour serait passé par le Pakistan après l'intervention alliée de 2001 avant

de s'engager à nouveau dans l'armée afghane.

Le ministre de la Défense en visite en Afghanistan précise que huit autres soldats français ont été blessés au

moment de la fusillade. Gérard Longuet rappelle la volonté des talibans* "de casser la confiance entre les

forces françaises et l'armée afghane* ". Il souligne que la France veut continuer d'aider l'Afghanistan en formant

ses forces armées, particulièrement aux "techniques nouvelles d'identification des personnes" . Néanmoins

pour le moment, la formation et l'encadrement des militaires locaux par la France sont suspendus, les

opérations militaires de soutien, elles, sont maintenues.

Peu après l'annonce de la mort de quatre soldats français hier, le président de la République annonçait que le

contingent tricolore pourrait rentrer plus tôt que prévu si l'Afghanistan n'était pas en mesure d'assurer la

sécurité des formateurs militaires.