Cet article date de plus de six ans.

La Malaysia Airlines va supprimer 6.000 postes

Le principal actionnaire de la Malaysia Airlines a annoncé qu’il allait supprimer 30% de ses effectifs, soit 6.000 postes afin de contenir ses pertes, aggravées après les deux catastrophes aériennes, en mars et en juillet. Un nouveau PDG devrait également être nommé avant la fin de l'année.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les deux catastrophes aériennes ont aggravé les difficultés de la Malaysia Airline © MaxPPP)

Khazanah Nasional, le principal actionnaire de la Malaysia Airlines a confirmé les rumeurs qui faisaient état de 6.000 suppressions de postes. Au bord du gouffre après deux catastrophes aériennes, la compagnie taille dans ses effectifs en supprimant 30% de ses emplois pour les ramener à 14.000.

 

Un plan de restructuration de 1,44 milliard d'euros qui doit permettre à la compagnie de contenir ses pertes après la disparition du vol  MH370 en mars et le crash d’un second appareil en juillet, abattu par un missile en Ukraine. L’objectif pour le fonds public d'investissement malaisien Khazanah qui détient 70% de son capital, est de faire de la compagnie malaisienne une entreprise rentable dans les trois années à venir. Malaysia Airlines devrait devenir une compagnie "principalement régionale".

 

Autre changement, un nouveau PDG sera nommé avant la fin 2014. Actuellement en poste, Ahmad Jauhari Yahya devrait conserver son poste jusqu’à la fin 2015 pour assurer la transition. En difficulté depuis 2011, les pertes de la compagnie ont quasiment doublé au deuxième trimestre 2014, après la disparition du vol MH370. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.