La France veut vendre un terrain à Palmyre, ville aux mains de Daech

Dans le cadre de la loi de Finances pour 2016, l'Etat français prévoit de mettre en vente un terrain situé à Palmyre en Syrie. Mais cette cité antique, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, fait partie des territoires annexés par le groupe Etat Islamique.

(Illustration : une photo de Palmyre datant d'octobre 2009 © Maxppp)

En épluchant la loi de finances 2016, deux sénateurs, Michel Bouvard et Thierry Carcenac, sont tombés des nues. Chaque année, la France met en vente certains de ses domaines et biens immobiliers, et justement pour l'an prochain, Bercy prévoit de se séparer d'un terrain situé à Palmyre en Syrie. Problème : cette cité antique est aux mains des terroristes du groupe Etat Islamique. 

"Je n'imagine pas qu'on envoie un négociateur pour assurer la visite"
Michel Bouvard, sénateur Les Républicains de Savoie

Pour Michel Bouvard, sénateur Les Républicains de Savoie, il s'agit d'une erreur administrative, une négligence de Bercy. "Je pense que l'administration a mécaniquement transmis la liste des biens cessibles comme tous les ans, sans vérifier, raconte-t-il. Ce terrain figurait déjà sur la liste des biens à vendre en 2012. Et on n'a pas pris la peine d'actualiser le document."

"Je ne vois pas qui achèterait ce bien !" Michel Bouvard, sénateur de Savoie
--'--
--'--