La bière belge pourrait se faire mousser au patrimoine de l'Unesco

La Belgique veut inscrire la culture de la bière au patrimoine mondial de l'Unesco. Le dossier de candidature sera examiné à partir de lundi lors d’une réunion à Addis-Abeba, en Ethiopie.

La Belgique veut inscrire la culture de la bière au patrimoine mondial de l\'Unesco
La Belgique veut inscrire la culture de la bière au patrimoine mondial de l'Unesco (JEAN-FRANÇOIS FREY / MAXPPP)

La culture de la bière en Belgique pourrait être inscrite très bientôt sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco). Le dossier de candidature va être étudié lors d’une réunion à Addis-Abeba, en Ethiopie, du 28 novembre au 2 décembre. 

La tradition, pas la gastronomie

Il existe plus de 3 000 sortes de bières en Belgique. C'est une tradition séculaire dont les Belges sont très fiers. Blanche, brune, rouge, ambrée, fruitée, trappiste, d'abbaye, spéciale, pils, gueuze, la bière se décline à l’infini dans le pays. Pour ses habitants, il s'agit bien d'un patrimoine qui mérite d'être inscrit sur la liste de l'Unesco. Un consommateur vante "la variété des goûts" et surtout le talent de la Belgique qu'il désigne comme le meilleur pays fabriquant. Une amatrice de bière belge affirme que "les touristes y sont sensibles". Son voisin renchérit sur "la super qualité" du produit phare de la Belgique, taclant au passage "l’eau à l’orge" que l’on peut boire ailleurs, "en France" par exemple. Pourtant, l'Unesco fait savoir sur son site qu'elle n'a rien d'un critique gastronomique. Sa démarche ne reconnaît pas forcément "le critère d'excellence ou d'exclusivité". En revanche, la liste étoffée chaque année vise "à assurer une plus grande visibilité aux traditions et aux savoir-faire portés par les communautés".

Un village, une brasserie

En France, trois régions viticoles font partie de la liste du patrimoine immatériel de l'humanité : Saint-Emilion, Bourgogne et Champagne. La Belgique veut apporter sa bière à l'édifice, en insistant bien sur son savoir-faire et sur une tradition ancrée dans tout le pays. Le président de la Fédération des brasseurs de Belgique, Jean-Louis Van de Perre, rappelle que les brasseurs au fil des siècles étaient des entreprises familiales. "Au début du XXe siècle, il existait 3 000 brasseries en Belgique", précise-t-il, en ajoutant que "chaque village abritait au moins une brasserie". Si le précieux liquide est inscrit à l'Unesco, ce sera sans nul doute un jour à marquer d'une bière blanche pour la Belgique.

A ce jour, selon l'Unesco, 336 éléments du patrimoine sont inscrits sur sa liste du patrimoine culturel immatériel. Parmi les candidatures 2016, figure outre la culture de la bière en Belgique, le carnaval de Granville (Manche), côté français.

La Belgique veut inscrire la culture de la bière au patrimoine mondial de l'Unesco : un reportage de Laxmi Lota
--'--
--'--