Cet article date de plus de cinq ans.

L'Otan appelle à la "retenue" en Macédoine

L'Otan et l'UE ont appelé à la retenue après des affrontements en Macédoine entre la police et les membres d'un groupe armé présumés d'origine albanaise qui ont fait 22 morts ce week-end à Kumanovo.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (Des troupes d'élite, des transports de troupes blindés, des policiers casqués et portant des gilets par balles ont bouclé le quartier à majorité albanaise musulmane où étaient retranchés les membres du groupe armé. Photo d'illustration © Maxppp)

Des tirs ont encore retenti dimanche matin dans un faubourg albanophone de Koumanovo, dans le nord de la Macédoine, au lendemain d'une journée de combats entre les forces de l'ordre et un groupe armé. Le calme est revenu en début d'après-midi.

Les affrontements ont fait huit morts et 37 blessés parmi les policiers au cours du week-end, a annoncé  le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Ivo Kotevski. Il y aurait également 14 "terroristes" tués, a-t-il dit. Aucun mort n'est à déplorer parmi la population civile, a-t-il précisé.

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a appelé dimanche toutes les parties à la "retenue". "J'appelle chacun à faire preuve de retenue et à éviter toute nouvelle escalade dans l'intérêt du pays et de l'ensemble de la région", a déclaré Jens Stoltenberg dans un communiqué. De son côté, l'Union européenne s'est déclarée "profondément préoccupée" par la crise.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.