"Je vois des choses encourageantes", dit l’avocat de Serge Atlaoui

Alors que huit personnes, dont sept étrangers, ont été exécutées en Indonésie pour trafic de drogue, Serge Atlaoui est toujours en sursis. Son avocat, Me Richard Sédillot a évoqué quelques espoirs sur France Info ce mercredi.

(Serge Atlaoui est en prison en Indonésie depuis 10 ans © Reuters-Beawiharta Beawiharta)

L’opinion indonésienne est-elle en train d’évoluer sur le cas de Serge Atlaoui ? Ce mercredi, huit exécutions pour trafic de drogue ont eu lieu. Parmi les victimes, sept étrangers. Le Français Serge Atlaoui a bénéficié d’un sursis. Même si il déclare que "c’est une triste journée pour l’humanité ", Me Sédillot, son avocat raconte qu’il voit "des choses encourageantes ".

Pour Me Richard Sédillot, "il est hors de question de baisser les bras, nous avons l’intention de lutter quelques soient les obstacles ". L’avocat raconte qu’il commence à lire dans la presse indonésienne (pourtant en faveur de la peine de mort) "des articles où les journalistes s’interrogent sur l’opportunité de ces décisions ". Selon l’avocat de Serge Atlaoui, les journalistes indonésiens pensent que leur pays va "être mis au ban des nations ", car il donne "une image déplorable ". Les journalistes donnent également "des cinquantaines d’exemples " de conséquences diplomatiques, culturelles, touristiques.

"C'est une triste journée pour l'humanité" (Me Richard Sédillot l'avocat de Serge Atlaoui)
--'--
--'--

Deuxième signe encourageant pour Me Sédillot : l’entourage du président indonésien. "Je comprends qu’il y a " autour de lui "des gens qui ont parfaitement compris que Serge Atlaoui est innocent, qui s’interrogent vraiment et qui lui posent des questions ".