Cet article date de plus d'un an.

Japon : la ville d’Atami touchée par une coulée de boue meurtrière

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Japon : la ville d’Atami touchée par une coulée de boue meurtrière
FRANCEINFO
Article rédigé par
H.Puffeney, P.Brame, C.Simon - franceinfo
France Télévisions

En raison des pluies torrentielles qui ont touché Atami (Japon), une coulée de boue meurtrière a fait de graves dégâts dans la ville, samedi 3 juillet. Les autorités s’activent pour retrouver les disparus. 

Comme une vague venue de la montagne qui emporte sur son passage des maisons, des voitures et des poteaux électriques. Samedi 3 juillet au Japon, une coulée de boue inattendue et soudaine a touché la commune d’Atami. Partie des hauteurs de la ville, elle a dévalé 600 mètres en quelques instants pour arriver au niveau de la côte. Des dizaines de maisons sont détruites et de nombreuses routes, ensevelies par la boue, sont encore impraticables. Aidés par l’armée japonaise, les secouristes continuent les recherches pour retrouver les disparus. 3 000 habitants se retrouvent sans électricité.

Des pluies torrentielles au Japon

Cette coulée de boue serait liée aux pluies torrentielles qui se sont abattues sur le centre du Japon récemment. "En trois jours, il a plu ici plus qu’en un mois de juillet normal. Dans la ville d’Atami, ce déluge s’est abattu sur un sol déjà fragile. C’est une terre volcanique et la ville est vraiment construite à flanc de montagne avec énormément d’immeubles. On a sans doute peut-être trop construit ici", détaille le journaliste Constantin Simon. Il ajoute que ce n’est pas la seule ville en danger "puisque 30 villes japonaises ont été placées en état d’alerte".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.