EN IMAGES. Le Japon balayé par Hagibis, un typhon d'une intensité "sans précédent"

L'intensité hors du commun des précipitations avait poussé l'Agence météo japonaise à émettre son niveau d'alerte aux pluies maximales, réservé aux situations de catastrophe prévisible.

Maisons submergées, glissements de terrain, cours d'eau en furie... Le typhon Hagibis a semé la désolation en traversant le centre et l'est du Japon dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 octobre. Au moins 26 personnes ont été tuées, selon les médias japonais. "Actuellement 110 000 policiers, pompiers, garde-côtes et soldats des Forces d'autodéfense font tout leur possible dans les opérations de recherche et de sauvetage et cela devrait continuer toute la nuit", a déclaré le Premier ministre Shinzo Abe.

Des habitants ont notamment été ensevelis dans des glissements de terrain, noyés dans leurs habitations ou dans leurs véhicules emportés par les eaux. Quelque quatre millions de personnes sont toujours concernées par des consignes d'évacuation, dimanche en fin d'après-midi. Plus de 135 000 ont déjà suivi ces avis sans caractère obligatoire et se trouvaient dans des refuges.

112
Des routes ont été inondées après le passage du typhon Hagibis.  MASATOSHI OKAUCHI / REX / SIPA
212
Une photo aérienne montre qu'un pont ferroviaire s'est également effondré à cause du passage du typhon sur la rivière Chikuma à Ueda, dans la préfecture de Nagano, le 13 octobre 2019. ATSUSHI TAKETAZU / AP / SIPA
312
Des vents violents pouvant atteindre près de 200 km/h ont soufflé sur l'île de Kozu. SOCIAL MEDIA / REUTERS
412
Des zones résidentielles ont été inondées par la rivière Chikuma. KYODO KYODO / REUTERS
512
Une cour de triage de trains à grande vitesse du Shinkansen a aussi été recouverte en raison des fortes pluies.  KYODO KYODO / X01481
612
Le Mondial de rugby étant en cours, les joueurs de l'équipe nationale japonaise ont dû patauger dans les eaux du stade Chichibunomiya à Tokyo. SOCIAL MEDIA / REUTERS
712
Le fleuve Isuzu, gonflé par les fortes pluies, a débordé à Ise, au centre du Japon. KYODO KYODO / REUTERS
812
Des maisons, des voitures et des poteaux électriques ont été détruits par une tornade dans la région de Tokyo à Ichihara.  KYODO KYODO / REUTERS
912
Le trafic routier a été perturbé, comme ici où un échangeur est inondé. MAXPPP
1012
Plus de 100 000 policiers, pompiers, garde-côtes et soldats sont mobilisés dans les opérations de recherche et de sauvetage, comme ici à Date, dans la préfecture de Fukushima. STR / JIJI PRESS
1112
Cette vue aérienne montre la zone de Kawagoe, où des secouristes évacuaient dans des canots pneumatiques des personnes âgées.JIJI PRESS / AFP
1212
Des voitures ont été coincées sur des routes inondées notamment à Kakuda, préfecture de Miyagi. CHARLY TRIBALLEAU / AFP