Après Hawaï, une fausse alerte au missile lancée au Japon

L'erreur a été commise par la télévision publique niponne NHK.

Une fausse alerte au missile envoyée par la NHK, le 16 janvier 2018 au Japon.
Une fausse alerte au missile envoyée par la NHK, le 16 janvier 2018 au Japon. (KIM KYUNG HOON / REUTERS)

Fausse alerte ! La télévision publique japonaise NHK a envoyé par erreur un message information d'un tir de missile sur son site internet et son application pour smartphone, mardi 16 janvier, rapporte CNN. A 18h55, heure locale, on pouvait lire sur ces deux supports du média : "Il semble que la Corée du Nord ait lancé un missile. Réfugiez-vous à l'intérieur de bâtiments ou dans le métro."

Message de correction et excuses

Cinq minutes plus tard, une correction a été publiée. La NHK a présenté ses excuses et évoqué une erreur de manipulation, soulignant qu'aucune mise en garde gouvernementale n'avait été lancée. Samedi 13 janvier, une autre erreur humaine avait conduit à une fausse alerte au missile similaire à Hawaï, sur fond de tension entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.