VIDEO. Venise encore et toujours sous les eaux

Venise a connu une nouvelle grande marée samedi 16 novembre. Le maire de la cité italienne lance un appel aux dons. Vendredi, l'eau est montée jusqu'à 1,54 m.

FRANCEINFO

Encore une fois inondée. Pour la cinquième journée consécutive, la mer a envahi samedi 16 novembre la place Saint-Marc de Venise (Italie), fermée au public. Les touristes cherchent à quitter le centre-ville, mais même les bateaux-bus sont à l'arrêt. La montée des eaux a duré toute la matinée. Pour les commerçants, cette cinquième inondation en une semaine est celle de trop. "On en a marre, on est fatigués. En plus, l'inondation est 30 centimètres plus haut que prévu", déplore un vendeur.

36 millions de touristes

Chaque soir, les commerçants jettent ce qui est irrécupérable. 50 églises ont aussi souffert, et, en premier lieu, la Basilique Saint-Marc. La crypte est toujours dans l'eau, les mosaïques sont abîmées, et la structure en briques, qui date du XIe siècle, est sérieusement fragilisée. Venu constater les dégâts, le ministre de la Culture annonce une première aide d'urgence. "Ces 20 millions d'euros ne couvriront que les premières urgences. Nous avons besoin d'une intervention plus large et plus forte", indique Dario Franceschini. Depuis la salle du Conseil municipal, elle aussi inondée, les autorités locales ont lancé un appel aux dons à tous les amoureux de Venise. 36 millions de personnes fréquentent la ville chaque année. La ville voudrait achever son projet de bouclier flottant. Lancé en 2003, ce dispositif a déjà englouti six milliards d'euros, trois fois le devis initial, et il est loin d'être achevé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une pièce du Gritti Palace, le 12 novembre 2019 à Venise (Italie).
Une pièce du Gritti Palace, le 12 novembre 2019 à Venise (Italie). (MARCO BERTORELLO / AFP)