Sites touristiques : emportés par la foule

Le tourisme de masse peut devenir un fléau. À Rome, en Italie, la fontaine de Trevi attire 80 000 visiteurs par jour et la mairie se pose la question d'en limiter l'accès.

France 2

On dit que tous les chemins mènent à Rome (Italie), c'est sans doute vrai. À 23 heures, devant la Fontaine de Trevi, des milliers de touristes jouent des coudes pour faire le plus beau cliché du monument. Victime de son succès, ce chef-d’oeuvre baroque est un endroit sensible. Vols à la tire, dégradations, bousculades...la police italienne surveille le site 24h/24. La municipalité envisage de limiter le nombre de touristes : 500 maximum en même temps, avec un système d'accès filtré. 

Une fontaine rendue célèbre par Fellini

Sculptée au XVIIIe siècle, classée au patrimoine mondial, la fontaine est devenue mythique avec le film La dolce vita, quand Anita Ekberg entrainait Marcello Mastroianni à s'y plonger. Régulièrement, des visiteurs veulent rejouer la scène. C'est interdit et puni d'une amende de 450 €. Chaque jour, la mairie récolte environ 5 000 € dans cette fontaine à vœux. Ils sont réinvestis dans la surveillance du site.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des touristes se raffraichissent près de la fontaine de Trévi à Romme, en juin 2017. 
Des touristes se raffraichissent près de la fontaine de Trévi à Romme, en juin 2017.  (TIZIANA FABI / AFP)