Italie : un séisme de magnitude 4,8 frappe la Sicile, alors que le volcan Etna est en éruption

Plusieurs dizaines de secousses ont été ressenties aux alentours du volcan depuis qu'il est entré en éruption, lundi. Le séisme le plus puissant a fait une dizaine de blessés et provoqué d'importants dégâts.

De la fumée s\'élève au dessus de Catane, en Sicile, pendant une éruption de l\'Etna, le 24 décembre 2018.
De la fumée s'élève au dessus de Catane, en Sicile, pendant une éruption de l'Etna, le 24 décembre 2018. (GIOVANNI ISOLINO / AFP)

Un séisme de magnitude 4,8 a frappé, mercredi 26 décembre, les alentours de l'Etna, volcan sicilien entré en éruption depuis lundi. Une dizaine de personnes ont été blessées et hospitalisées et des édifices anciens ont été endommagés, précise la protection civile. Selon l'Institut national de géophysique et de vulcanologie (INGV), le séisme s'est produit à 3h18 mercredi, à seulement 1,2 km de profondeur. Son impact a donc été ressenti dans toute la région. La forte secousse a eu lieu au sud-est de l'Etna, à 5 km de la mer, où sont situées des petites communes agricoles et viticoles.

Une statue protectrice des séismes s'est effondrée

Six localités ont subi des dommages matériels. Le campanile de l'église Santa Maria Santissima del Carmelo, dans la commune d'Acireale, s'est écroulé, tout comme sa statue de Sant'Emidio, considéré comme protecteur contre les tremblements de terre. Dans une autre commune, les murs d'une habitation se sont écroulés. Dans la région, des dizaines de familles ont passé la nuit dans la rue par précaution. Une petite portion de l'autoroute longeant la mer a été fermée mercredi pour des vérifications, en raison de la détection de fissures, mais l'aéroport international de Catane, la capitale de la province, au sud du volcan, est opérationnel, mercredi.

Il s'agit de l'événement sismique le plus important depuis la reprise d'activité de l'Etna. L'INGV a recensé une centaine de secousses, dont 60 d'une magnitude supérieure à 2,5 (dont quatre, mercredi matin). Le 24 décembre, plusieurs secousses avaient déjà été enregistrées d'une magnitude comprise entre 4,0 et 4,3, sans toutefois provoquer de dégâts matériels.