L'Italie dit adieu à Ado Campeol, "le père du tiramisu", mort à 93 ans

"Trévise perd une autre étoile de son histoire gastronomique", a réagi samedi le gouverneur de Vénétie, la région où il a vécu.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un tiramisu préparé par un candidat de la coupe du monde de tiramisu à Badoere, en Italie, le 4 novembre 2017. (MARCO BERTORELLO / AFP)

Un grand nom de la pâtisserie mondiale s'est éteint. Ado Campeol, surnommé en Italie "le père du tiramisu", ce célèbre dessert à base de cacao, café et mascarpone connu dans le monde entier, est mort samedi 30 octobre, a annoncé le gouverneur de la région Vénétie, Luca Zaia. Ado Campeol, propriétaire du restaurant Le Beccherie à Trévise, près de Venise, dans le nord-est de l'Italie, avait commencé à proposer le fameux dessert à ses clients dans les années 1970.

"Avec Ado Campeol, disparu aujourd'hui à l'âge de 93 ans, Trévise perd une autre étoile de son histoire gastronomique (…) C'est chez lui, grâce à l'intuition et à la fantaisie de sa femme, qu'est né l'un des desserts les plus célèbres au monde, le tiramisu, certifié par l'Académie italienne de cuisine", a réagi samedi le gouverneur de Vénétie sur son compte Facebook.

Le tiramisu, désormais un classique de la gastronomie italienne présent sur quasiment toutes les cartes des restaurants transalpins, serait né grâce à une erreur commise par la femme d'Ado Campeol, Alba, et son chef cuisinier Roberto Linguanotto, selon le quotidien Corriere della Sera.

La recette du tiramisu, dont le nom signifie littéralement "tire-moi vers le haut" (ou "remonte-moi le moral"), connaît de nombreuses variantes. Il est généralement fait à base d'œufs, de sucre, de mascarpone, de génoise, de boudoirs ou biscuits à la cuillère imbibés de café froid, et de cacao.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Italie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.