Italie : Virginia Raggi, nouveau visage de la classe politique romaine

La jeune femme membre du parti protestataire anti-corruption de Beppe Grillo est donnée favorite pour remporter la mairie de Rome dans un mois.

FRANCE 2

Un personnage populaire et médiatique. Totalement inconnue il y a cinq semaines à peine, Virginia Raggi, la candidate du Mouvement 5 étoiles, fait la course en tête vers la mairie de Rome. La jeune femme de 37 ans, avocate en droit civil, mère d'un petit garçon, se présente comme simple citoyenne. Une personnalité à mille lieux de son mentor en politique, le bouillant Beppe Grillo, ex-humoriste et fondateur du Mouvement 5 étoiles qu'elle a rejoint il y a cinq ans.

Une ville gangrenée par la corruption

Une personnalité moins tranchante, mais des mots très durs pour dénoncer l'incurie des partis traditionnels en Italie. "Nous allons devoir administrer une ville qui a été violée pendant des années par une classe politique calamiteuse. Les vieux partis ont été incapables de gouverner Rome et nous, les nouveaux venus, nous ferons mieux qu'eux", expliquait-elle le 25 février 2016. Des propos qui sonnent juste pour les Romains. Chaque jour, ils doivent affronter des transports publics en panne, hors d'âge et toujours bondés. Les parcs publics sont laissés à l'abandon, les tags sont partout et dans les rues, les poubelles débordent. Et si les services publics de Rome sont en faillite, c'est aussi à la cause de la corruption et de la mafia, deux fléaux dénoncés par la candidate.

Le JT
Les autres sujets du JT