Italie : Salvini prêt à déchoir de sa nationalité le chauffeur qui a tenté de tuer 51 enfants

En direct de Rome (Italie), le correspondant de France 2 Alban Mikoczy fait le point sur le drame évité de justesse mercredi 20 mars à Milan.

FRANCE 2

Mercredi 20 mars, 51 collégiens milanais ont été pris en otage dans un bus par leur chauffeur qui voulait dénoncer la politique migratoire de l'Italie. Le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini a d'ailleurs déclaré qu'il "faudrait des sanctions exemplaires pour cet homme et qu'il était même prêt à faire étudier le fait de le déchoir de la nationalité italienne", rapporte le correspondant de France 2 Alban Mikoczy.

Le courage des enseignants salué

L'opposition de gauche a quant à elle préféré saluer le courage des enseignants et leur présence d'esprit. "Ils ont été obligés de ligoter les enfants, mais ils les ont faussement ligotés en vérité. Ils ont fait plutôt semblant de leur attacher les mains et les jambes. C'est pour ça que les enfants ont pu sortir aussi rapidement", poursuit le journaliste en direct de Rome.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le vice-Premier ministre italien Matteo Salvini lors d\'une conférence de presse à Varsovie (Pologne), le 9 janvier 2019.
Le vice-Premier ministre italien Matteo Salvini lors d'une conférence de presse à Varsovie (Pologne), le 9 janvier 2019. (MATEUSZ WLODARCZYK / NURPHOTO / AFP)