Italie : Raffaella Carrà, icône de la télévision et de la chanson, est morte

Le ministre italien de la Culture a salué lundi une "grande dame de la télévision italienne" et une "femme de grand talent". Elle avait 78 ans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La chanteuse Raffaella Carrà, le 19 février 2016 à Milan (Italie). (FEDERICO FERRAMOLA / NURPHOTO / AFP)

Raffaella Carrà, icône de la télévision et de la chanson pour des générations d'Italiens, est morte à 78 ans, ont rapporté lundi 5 juillet des médias italiens citant son entourage. "Raffaella nous a quittés pour un monde meilleur, où son humanité, son rire inimitable et son talent extraordinaire brilleront pour toujours", a annoncé son ex-compagnon Sergio Iapino à l'agence Ansa.

"Avec la disparition de Raffaella Carrà s'en va la grande dame de la télévision italienne. Une femme de grand talent, passionnée et humaine qui nous a accompagnés toute notre vie. Adieu Raffaella", a réagi le ministre italien de la Culture Dario Franceschini.

Emissions et chansons populaires

Née à Bologne (nord) le 18 juin 1943, Raffaella Carrà, de son vrai nom Raffaella Maria Roberta Pelloni, a fait une longue carrière à la Rai, la télévision publique italienne, où ses talents de danseuse, de chanteuse et de présentatrice d'émissions à succès ont marqué des millions d'Italiens. Parmi ses tubes les plus connus figurent notamment Tuca tuca, ou encore A far l'amore comincia tu. Célèbre en Italie mais aussi en Espagne, elle se voyait elle-même comme "une icône gay grâce à ses chansons et sa joie de vivre"En 2013, elle avait fait son grand retour à la télévision italienne, toujours sur la Rai, comme coach de l'émission de télé-crochet "The Voice of Italy".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Italie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.