Italie : Matteo Salvini réclame de nouvelles élections après l'explosion de la coalition

En Italie, Matteo Salvini tente de faire exploser la coalition avec Luigi Di Maio et réclame de nouvelles élections.

FRANCE 2

Matteo Salvini est déjà en campagne. Jeudi 8 août, lors d'un meeting à Termoli (Italie), le ministre de l'Intérieur prononce le divorce avec ses alliés du gouvernement et appelle à des élections anticipées : "La parole doit revenir aux Italiens, on arrête les tergiversations, c'est à vous de décider". Une injonction sèchement balayée par le président du Conseil Giuseppe Conte qui organise précipitamment une conférence de presse. "Ce n'est pas au ministre de l'Intérieur de convoquer le Parlement, ce n'est pas non plus à lui de décider du calendrier de la crise politique", a indiqué le chef du gouvernement.

Désaccord sur la ligne Lyon-Turin

Désormais la rupture est actée entre Luigi Di Maio, leader du Mouvement 5 étoiles, et Matteo Salvini à la tête de la Ligue. Leur désaccord sur la ligne à grande vitesse Lyon-Turin a signé la fin de l'entente mercredi 7 août. Le président de la République, Sergio Mattarella, seul à pouvoir convoquer de nouvelles élections, ne s'est pas encore exprimé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Economie Luigi Di Maio, le président du Conseil Giuseppe Conte et le ministre de l\'Intérieur Matteo Salvini lors d\'une conférence de presse au palais Chigi à Rome (Italie), le 17 janvier 2019.
Le ministre de l'Economie Luigi Di Maio, le président du Conseil Giuseppe Conte et le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini lors d'une conférence de presse au palais Chigi à Rome (Italie), le 17 janvier 2019. (MICHELE SPATARI / NURPHOTO / AFP)