Italie : le TGV Lyon-Turin source de discorde entre la Ligue et le Mouvement 5 étoiles

En Italie, le projet de construction d’une ligne TGV entre Lyon (Rhône) et Turin (Italie), divise la Ligue et le Mouvement 5 étoiles, actuellement au pouvoir. En direct de Rome (Italie), François Beaudonnet décrypte la situation.

FRANCE 3

Le Lyon (Rhône –Turin (Italie) n’est pas près de rouler. Côté italien le gouvernement appuie même sur le frein puisque le président du Conseil des ministres Giuseppe Conte a estimé, jeudi 7 mars, que cette ligne ferroviaire n’est pas une priorité dont l’Italie a besoin. Il souhaite que le dossier soit réétudié avec la France et l’Union européenne. Le projet de TGV Lyon-Turin est un sujet politique sensible, d’abord au sein même du gouvernement, comme l’explique François Beaudonnet, envoyé spécial à Rome (Italie). 

Un projet susceptible de faire exploser la coalition au pouvoir ? 

"Le Lyon-Turin est en effet un point d’achoppement entre les deux forces de la coalition, ici en Italie, explique le journaliste. D’un côté la Ligue de Matteo Salvini qui est favorable à la construction de ce projet. De l’autre, le Mouvement 5 étoiles de Luigi Di Maio qui y est opposé. Au milieu vous avez Giuseppe Conte, le Premier ministre, qui essaie de temporiser, de gagner du temps, ce qu’il a fait encore aujourd’hui par exemple, lorsqu’il a demandé une renégociation financière à la France." Ce projet peut-il faire exploser la coalition en place ? Rien n’est toutefois moins sûr…  

Le JT
Les autres sujets du JT
Luigi Di Maio, chef de file du Mouvement 5 étoiles, Giuseppe Conte, chef du gouvernement italien et Matteo Salvini, à la tête de la Ligue, présentent leurs mesures sociales le 17 janvier 2019.
Luigi Di Maio, chef de file du Mouvement 5 étoiles, Giuseppe Conte, chef du gouvernement italien et Matteo Salvini, à la tête de la Ligue, présentent leurs mesures sociales le 17 janvier 2019. (ALBERTO PIZZOLI / AFP)