Italie : la campagne pour la fertilité passe mal

Pour inciter les Italiens à faire des enfants, le gouvernement a lancé une campagne jugée parfois sexiste, parfois raciste.

FRANCE 3

Décidément, elle ne passe pas cette journée de la fertilité. Elle qui était censée inciter les jeunes Italiens à faire des enfants les a surtout agacés. Ils estiment avoir d'autres priorités dans un pays où le chômage touche près d'un jeune sur deux. En lançant sa campagne sur la natalité, le ministère de la Santé ne s'attendait certainement pas à provoquer une telle pluie de critiques.

Les bons et les mauvais

Il y a d'abord eu des affiches, début septembre. "La beauté n'a pas d'âge, la fertilité, si", disait l'une d'elles. D'autres étaient jugées sexistes ou rétrogrades par des internautes déchainés. Deuxième bourde avec cette nouvelle affiche censée faire oublier les autres. Elle oppose les bonnes et les mauvaises habitudes qui influent sur la fertilité. Problème, ceux qui incarnent les bons élèves sont clairs, les autres beaucoup plus mats.

Le JT
Les autres sujets du JT