Italie : Florence impose un menu local obligatoire

La ville de Florence, capitale de la Toscane, va imposer à ses restaurants de servir des produits locaux à 70%.

FRANCE 2
Le ponte vecchio, le symbole de Florence, le berceau de la renaissance italienne,  est l’une des villes au monde qui concentre le plus de beautés architecturales. Et depuis l’une d’entre elle, l’hôtel de ville, une forteresse du XV ème siècle, le premier magistrat mène une bataille pour protéger sa cité. "Voici Rivoire, un café historique, qu’avez-vous envie de trouver ici ? Ce café qui fait partie de l’âme de Florence ou alors un restaurant chinois ou un Kebab ?", demande Dario Nardella, maire de Florence.  

Au moins 70 % de produits  toscans

Car dans la cité toscane, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la pression des habitants est forte. "Il y a trop d’évènements, trop de touristes et donc trop de confusion", explique un homme. Monsieur le maire a peur que tous les petits artisans, comme ce luthier par exemple, soient chassés par une armée de magasins alimentaires, de fast-food et autres restaurants qui n’ont rien de Toscan. Alors, pour que la ville qui a vu naître Michel Ange ne soit plus envahie par ces nourritures venues d’ailleurs, chaque nouveau commerce ou restaurant devra dorénavant vendre au moins 70 % de produits toscans. Aucun détail de cette mesure radicale n’a été dévoilé mais déjà, d’autres villes italiennes souhaitent s’en inspirer.
 
Le JT
Les autres sujets du JT